Géraldine Laurent Quartet

Géraldine Laurent, album « Cooking »

Photo – album « Cooking »- Anthony Voisin.

Saxophoniste alto et compositrice, Géraldine Laurent se distingue par un langage musical intimement ancré dans l’histoire du jazz.
Héritière des grands musiciens africains-américains, de Sonny Rollins à Charlie Parker en passant par John Coltrane, c’est une improvisatrice remarquable et une leader confirmée.

UNE MUSICIENNE PLURIDISCIPLINAIRE

De 2007 à 2019, Géraldine Laurent publie cinq albums en tant que leader. Avec quatre formations différentes, elle rend hommage aux grands de l’histoire du jazz et compose son propre répertoire. Le trio initial (Time Out Trio, 2007) évolue en quartette dans At Work (2015) et Cooking (2019), avec Paul Lay au piano, Yoni Zelnik à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie. Parallèlement, Géraldine Laurent joue dans différentes formations en tant que sidewoman (Aldo Romano, Terez Montcalm, Jacques Mahieux) et participe à des projets transdisciplinaires, notamment en danse et théâtre. Par ailleurs, si on peut l’identifier à un jazz plutôt classique (au moins formellement), elle n’hésite pas à collaborer avec des artistes issus d’autres familles musicales.

UN JAZZ D’AUJOURD’HUI

Par son esthétique, son goût pour la forme standard et le choix de l’instrument iconique du jazz, Géraldine Laurent s’inscrit dans les pas des grands jazzmen be-bop et hard bop des années 1950-1960. De cette époque, elle a gardé la pratique de solos amples, une appétence pour le swing, et l’inscription de la musique et du corps dans la musique. Dans le prolongement de la tradition, elle a développé une voix personnelle mise au service du dialogue collectif. Caractérisé par une grande solidité, son jeu est à la fois incisif et fluide, véloce et flamboyant. Maîtrisant parfaitement le langage du jazz, Géraldine Laurent fait partie de ces musicien(ne)s qui savent le rendre vivant.

(extraits d’un portrait de Géraldine Laurent réalisé par Raphaëlle Tchamitchian pour le Philharmonie de Paris, mai 2020).

Géraldine Laurent (saxophone alto), Paul Lay (piano), Yoni Zelnik (contrebasse), Donald Kontomanou (batterie)

Jeudi 23 mai 2024, à 21h30, au Théâtre Jean-Bart.

Billetterie